L’UER disqualifie la Russie du concours Eurovision 2022

C’est par un communiqué diffusé ce 25 février à 17h15 que l’UER a annoncé sa décision de disqualifier la Russie du concours EUROVISION 2022.


L’Union européenne de radiodiffusion (UER) a annoncé qu’aucun acte russe ne participera au Concours Eurovision de la chanson de cette année.

Le Conseil d’administration de l’UER a pris cette décision suite à une recommandation formulée plus tôt dans la journée par l’organe directeur du Concours Eurovision de la chanson, le Groupe de référence, sur la base des règles de l’événement et des valeurs de l’UER.

La recommandation du Groupe de référence a également été soutenue par le Comité Télévision de l’UER.

La décision reflète la crainte que, à la lumière de la crise sans précédent en Ukraine, l’inclusion d’une candidature russe dans le concours de cette année ne jette le discrédit sur la compétition.

Avant de prendre cette décision, l’UER a pris le temps de consulter largement ses membres.

L’UER est une organisation membre apolitique de radiodiffuseurs engagés à défendre les valeurs du service public.

Nous restons déterminés à protéger les valeurs d’une compétition culturelle qui promeut les échanges et la compréhension internationale, rassemble les publics, célèbre la diversité à travers la musique et unit l’Europe sur une même scène.


Rapidement après l’invasion de l’Ukraine par la Russie , dans la matinée du jeudi 24 février, le télédiffuseur ukrainien a demandé à l’UER et à sa présidente Delphine Ernotte de mettre un terme à l’adhésion de la Russie.

Rapidement le hashtag #EurovisionWithoutRussia s’est répandu sur les réseaux sociaux.

L’UER a dans un premier temps donné une fin de non recevoir à cette demande, se bornant à rappeler sa vigilance sur l’évolution de la situation.

« Les membres de l’UER en Russie et en Ukraine se sont engagés à participer à l’événement de cette année à Turin. Nous avons l’intention d’accueillir et de permettre aux artistes des deux pays de participer en mai. Bien évidemment, nous continuons à suivre de près l’évolution de la situation. »

L’UER au quotidien suédois Göteborgs-Posten

Progressivement des télédiffuseurs membres actifs de l’UER, à commencer par la SVT, ont signifié leur désapprobation quant au maintien de la participation de la Russie à l’Eurovision, certains menaçant même de leur retrait de la compétition si la Russie venait à être maintenue.

Pays membres de l’UER ayant demandé le retrait de la Russie de la compétition

  • Ukraine 🇺🇦
  • Suède 🇸🇪
  • Danemark 🇩🇰
  • Norvège 🇳🇴
  • Pays-Bas 🇳🇱
  • Finlande 🇫🇮
  • Lituanie 🇱🇹
  • Estonie 🇪🇪
  • Islande 🇮🇸
  • Lettonie 🇱🇻

Le groupe Citi Zeni qui représentera la Lettonie a également pris position publiquement en demandant à l’UER de « reconsidérer la participation de la délégation russe » à l’Eurovision 2022

Une situation intenable pour l’UER

En cette fin de journée, l’UER a donc répondu logiquement aux attentes de ses membres et des fans du concours en retirant la possibilité pour la Russie tant de participer que de voter à cette édition, non pas pour des raisons politiques mais pour une question de réputation du concours. C’est un point de règlement qui a déjà permis à l’UER de disqualifier la Bielorussie l’an dernier.

Il était évident que si un candidat russe se présentait sur la scène de Turin, il aurait dû subir des huées du public comme l’on connu les jumelles Tolmatcheva en 2014.

Une situation intenable et cruelle pour les artistes qui subissent les conséquences de la politique de leur pays.

Préserver les valeurs fondatrices de l’Eurovision

Les valeurs qui ont fondé le concours Eurovision après la seconde guerre mondiale, unir les peuples d’Europe autour de la musique, doivent être préservées.

Certains trouveront assurément que cette décision est bien insignifiante au regard de la situation de guerre actuelle comme en témoignent les commentaires postés sous les articles traitant de cette décision sur différents sites d’information.

La condescendance des auteurs de ces commentaires indigents est à la hauteur de leur ignorance des valeurs et de l’histoire de ce concours. Ils ignorent à quel point le concours Eurovision est une plateforme de communication pour les États. Il est important de ne pas laisser la scène de l’Eurovision être instrumentalisée.

Certes, un pays belliqueux ne rendra pas les armes parce qu’il est exclu de l’Eurovision… Mais qui pense que mettre un petit drapeau ukrainien sur sa photo de profil fera taire les armes ?

Il faut agir partout où cela est possible pour garantir la paix en Europe. Si les sanctions culturelles peuvent participer à leur échelle à cette finalité, alors l’UER a assurément pris la bonne décision aujourd’hui.

Nous actualiserons cet article au fur et à mesure du développement des informations.

Related posts

BENIDORM FEST : Les quatre premiers qualifiés pour la finale sont connus 🇪🇸

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

EUROVISION 2022 : Les présentateurs seront connus après SAN REMO 🇮🇹

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

Za Evrosong 2022 : Découvrez les 6 chansons en compétition 🇲🇰

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

Laisser un commentaire

X