Selon un haut responsable israélien, l’Eurovision 2019 pourrait ne pas avoir lieu à Jérusalem

Le 12 mai dernier, Netta Barzilai a remporté le 63ème concours Eurovision de la Chanson. Il est de coutume que la nation gagnante accueille le concours l’année suivante.

Accueillir ne signifie pas pour autant organiser. En effet, l’organisation et la production du spectacle dépend de l’Union Européenne de RadioTélévision (UER-EBU). Une précision qui a son importance car la ministre de la Culture et des Sports, Miri Regev, et le ministre de la Communication, Ayoob Kara, ont décidé que l’Eurovision 2019 se tiendrait à Jérusalem. Ils avaient revendiqué que leurs ministères respectifs organisent le concours. L’un d’eux avait même indiqué qu’il allait inviter Dubaï à participer à l’Eurovision. Evidemment, cela n’est pas possible et l’UER n’a pas du tout apprécié ces déclarations.

Histoire de rappeler qui décide et que la tenue du concours à Jérusalem ou en Israël n’est pas inscrite dans le marbre, l’UER a judicieusement communiqué avec ce post Facebook « Avez-vous déjà hâte à l’Eurovision de l’année prochaine ? Nous aussi ! Mais n’allez pas encore réserver vos vols, pour les mises à jour officielles sur le lieu et le moment où il aura lieu, gardez un oeil sur les annonces sur nos chaînes officielles. »…

L’UER a par ailleurs manifesté son inquiétude face à la politisation du concours.

Le concours devrait avoir lieu à Jérusalem, mais la date exacte et le lieu n’ont pas encore été déterminés.

Le choix de la ville de Jérusalem risque de poser des problèmes d’aspects politiques et des problèmes de sécurité, car la ville est étroitement associée au conflit israélo-palestinien. Cela a déjà suscité des oppositions parmi les nations participant à l’Eurovision.

L’étape finale du concours est censée avoir lieu samedi soir à 22 heures, deux heures après Shabbat. Le vice-ministre de la Santé, Yaakov Litzman, a demandé à ses collègues du gouvernement israélien de ne pas profaner Shabbat au nom de l’Eurovision. En plus de la politique et du conflit israelo-palestinien  s’ajoute le caractère religieux du Shabbat…

Selon le site haaretz.com, Yossi Sharabi, le directeur général du ministère israélien de la Culture et du Sport, a déclaré à la chaîne Sports 5 que « l’Eurovision à Jérusalem n’est pas du tout un acquis. Il est tôt pour en parler, tout le monde veut que ce soit à Jérusalem, mais il pourrait bien y avoir d’autres considérations.« 

Ces articles peuvent vous intéresser !

Tirage au sort des demi finales

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

Nouvelle présentation des résultats à l’Eurovision 2019

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

Carton plein pour la France qui se produira dans la 2ème moitié de la Finale

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

WILL FERRELL PREPARE UN FILM SUR L’EUROVISION POUR NETFLIX

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

Netta avec TOY se hisse dans les hauteurs du BILLBOARD’S DANCE CLUB U.S.

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

Découvrez « Pali Się », la chanson polonaise à l’Eurovision 2019

Franck - EUROVISION NEWS FRANCE

Laisser un commentaire