Tom LEEB se classe dans le top 10 ITUNES France

/ / ESC 2020, France

48 heures après la révélation de la chanson française à l’Eurovision “The Best in me”, Tom LEEB se classe ce soir à la 6ème place des ventes ITUNES France.

Si la qualité de prestation du chanteur n’est jamais remise en cause depuis la présentation du titre sur France 2, la chanson, elle, fait l’objet d’un véritable bashing sur les réseaux sociaux, tant par les français (ce qui est plutôt traditionnel…) mais également par les eurofans étrangers.

Le rythme lent du titre, la présence d’anglais dans la chanson de la France, l’absence de refrain marquant sont souvent décriés mais c’est également le recours a des auteurs suédois, très habitués du concours Eurovision, qui est le plus souvent reproché à la cheffe de la délégation française Alexandra Redde-Amiel.

Autre reproche qui vient alimenter les réseaux sociaux, c’est la descente de la position de la France à la 20ème place des bookmakers depuis la révélation du titre. Cependant, à date, seulement une petite dizaine de pays a dévoilé ses chansons sur les 41 pays en compétition ! Donc ce classement de bookmakers n’a vraiment que très peu de valeur à ce stade… Pour preuve, la Suède et la Russie sont déjà en tête des pronostics alors que leurs titres n’ont pas été dévoilés ou sélectionnés à ce jour.

Beaucoup oublient également que les bookmakers sont loin de prédire avec exactitude les résultats du concours, y compris le soir même de la finale.

On aurait pu également espérer un soutien du ministre de la Culture, Monsieur RIESTER, mais là encore, pour ce politicien, le plus simple est de critiquer les paroles en anglais de la chanson plutôt que d’apporter tout simplement un soutien à la France et à sa délégation…

C’est donc enfin un bon signe pour la délégation française de voir ce titre se hisser si vite dans le top 10 du classement des téléchargements ITUNES France.

Preuve que tout le monde ne déteste pas à ce point la chanson française portée par Tom LEEB à l’Eurovision ! Il serait tellement bien que les français apprennent à soutenir leur candidat plutôt que de se spécialiser dans le bashing systématique.

Eurovision : Tom Leeb "The best in me"

Découvrez le titre de Tom Leeb pour l'#Eurovision : "The best in me"

Publiée par Eurovision France sur Dimanche 16 février 2020

LA FRANCE A L'EUROVISION

La France est l'un des sept pays fondateur du concours avec l’Allemagne, la Belgique, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse.
  • 1ère participation : 1956
  • dernière participation : 2019
La France n'a manqué que deux fois le concours  :
  • en 1974, en raison du décès du président Pompidou  (les obsèques nationales du président avaient lieu le même jour que le concours); la chanteuse DANI aurait dû représenter le pays
  • en 1982, le nouveau directeur des divertissements de TF1 Pierre Bouteiller supprime la participation du pays au concours. Pour motiver sa décision, il déclare que "le spectacle n'est qu'un monument de la bêtise dont l'intérêt a été dissipé par le manque de talent et la médiocrité des chansons". Face au tollé suscité par cette décision, la France réintègrera le concours dès l'année suivante mais en changeant de diffuseur. C'est Antenne 2 qui diffusera désormais le concours.
La France est l'un des cinq plus gros contributeurs auprès de l'Union Européenne de Radiodiffusion (UER), organisateur du concours. A ce titre, depuis 2008, la France fait partie de ce qui est appelé le BIG FIVE et accède avec le pays hôte directement à la finale du concours sans avoir à passer les phases de demi finales.
La France a remporté le concours 5 fois :
  • 1958 - André Claveau - Dors, mon amour (27 points)
  • 1960 - Jacqueline Boyer - Tom Pillibi (32 points)
  • 1962 - Isabelle Aubret - Un premier amour (26 points)
  • 1969 - Frida Boccara - Un jour, un enfant (18 points)
  • 1977 - Marie Myriam - L'oiseau et l'enfant (136 points)
En 1991, la chanteuse Amina représentant la France termine première ex-aequo avec la suédoise Carola avec un total de 146 points. Selon les règles du concours, en cas d'égalité, les candidats sont départagés au nombre de 12 points reçus. La pays qui a reçu le plus douze points l'emporte. Les deux pays avaient reçu chacun 4 fois douze points. Dans cette situation d'égalité, on compte alors le nombre des 10 points. La Suède avait reçu 5 fois 10 points, la France seulement deux fois 10 points. La victoire a donc été la Suède.
Contrairement aux idées reçues, la France n'a terminé qu'une seule fois à la dernière place. C'était en 2014 avec le groupe Twin Twin qui n'avait obtenu que 2 points. Dominique WALTER conserve néanmoins le plus petit nombre de point reçu par la France, c'était en 1966. 1 point. Il était arrivé à l'antépénultième place.

 

4 Commentaires to “ Tom LEEB se classe dans le top 10 ITUNES France”

  1. Tom2 a écrit :Répondre

    Je suis eurofan depuis maintenant 5 ans et suis le concours plus généralement depuis 10 ans et je reste convaincu que les critiques négatives autour de la chanson sont justifiées. Bien évidemment, je ne tolère absolument pas l’excès dans certaines réactions qui n’ont pour objectif que d’insulter la délégation ou bien l’artiste et qui sont un manque absolu de respect. ça je ne l’accepte pas et je partage l’avis de cet article.

    Maintenant ceci-dit,il faut juste admettre et arrêter de se rassurer en se disant que les bookmakers ne veulent rien dire. En soit c’est vrai puisque les côtes de la France peuvent changer au moment des répétitions mais ils donnent pourtant une tendance claire de comment la chanson a été accueillie à l’étranger. On s’en fout que ça se classe dans le Top 10 Itunes France. L’objectif n’est pas de plaire aux français mais à l’étranger et pour le moment toutes les critiques sont annonciatrices d’un véritable four à l’Eurovision. Un véritable bon signe aurait été de voir nos côtes aux bookmakers fondre. Toute les chansons à potentiel et un minmum cohérentes pour l’Eurovision voient leur côte fondre ou baisser un peu. Quand une chanson à une forte chance de flop, ses côtes deviennent très élevées et vont dans le rouge. ça a toujours été le cas depuis longtemps et 2020 n’est pas une exception.

    Pour ma part, j’espère un changement de stratégie de la part de la délégation française d’ici à l’envoi officiel de la chanson à l’EBU qui organise le concours. Si le changement de chanson parait plus qu’improbable, envisager d’envoyer une version modifiée de la chanson devrait être une priorité pour Mme Redde Amiel. On à vu Tom Leeb évoluer jusque là dans un registre folk et du peu que j’ai pu entendre sur instagram, la version folk de la chanson est bien plus authentique et agréable à écouter. Et énormément de personnes partagent mon avis. ça me désolé de voir que pour le moment rien ne soit envisagé alors qu’on a clairement un véritable potentiel de se démarquer avec une version comme celle là si on fait ce choix là.

    J’espère que Mme Redde Amiel verra mon message. J’ai tenté de lui envoyer un message sur twitter ainsi qu’à un autre membre de la délégation Frédéric Valencak mais j’ai été tout bonnement ignoré alors que je ne suis absolument pas dans l’insulte mais dans la remarque constructive. C’est dommage de ne pas prendre en compte l’avis des gens. Beaucoup sont également en colère de la stratégie de communication choisie par Mme Redde Amiel et la délégation , mais surtout des mots qui ont été choisis pour qualifier la chanson et qui ne collent absolument pas avec ce qu’on à sur la table à l’heure actuelle.

    1. Cet article parle des bookmakers et indique factuellement que la côte actuelle du titre français ne veut rien dire à ce stade. Il faut être objectif. 10 chansons dévoilées sur 41, çà ne donne pas un classement ou une côte fiable. Il n’est pas question de se rassurer par ce constat mais simplement de répondre aux nombreux bashings et gros titres de presse qui utilisent cet argument pour enfoncer le titre français. C’était le seul objectif de cette mention.

      L’info concernant le classement du titre dans le top 10 des téléchargements Itunes n’est qu’une information. Simplement pour constater que tout le monde ne déteste pas nécessairement ce titre en France comme certains se plaisent à le colporter, puisque les téléchargements augmentent, ce titre peu donc trouver un public.
      Pour l’étranger, cela fait à peine 72 heures que le titre a été révélé, on aura largement le temps de voir sa perception réelle au fil des prochaines semaines par nos voisins européens, en dehors des réseaux sociaux. 4ème des téléchargements Itunes en Suède ou en Israël, pour les infos remontées à ce jour.

  2. Romain a écrit :Répondre

    Est-ce qu’on a le droit de dire cependant qu’on n’aime pas les chansons mièvres à la Disney, écrite par des étrangers? Ce n’est pas qu’une histoire de soutien national, c’est aussi une affaire de goût, et malgré la Tour Eiffel, le live était assez refroidissant.

    1. Vous avez absolument le droit de dire, d’aimer, de détester… Mon propos est seulement de décrier le bashing systématique dont les candidats français à l’Eurovision font l’objet en France à tous les niveaux.
      En 2016 et 2017, c’était la présence d’anglais dans la chanson de la France pour Amir et Alma; en 2018, c’était la haine des migrants sur le titre “mercy”, en 2019, c’était l’homophobie et parfois pire sur le candidat…

      Pour Tom LEEB, çà a commencé dès que son nom a été connu où beaucoup criaient surtout au népotisme et critiquait une chanson ou un style de chanson qui n’était pas publiée.

      Pour certains tous les arguments sont bons pour critiquer et descendre en flèche le candidat français, et souvent dans des diarrhées verbales, parce que plus c’est méchant, mieux c’est.

      Maintenant, si vous aimez ce concours, vous avez aussi le droit d’ignorer une chanson qui ne vous plait pas et de passer à un candidat d’un autre pays puisque, de toutes façons, vous ne pourrez pas voter pour la France le soir de la finale.

      Vous avez le droit de ne pas aimer la chanson, de le formuler dans le respect du candidat et des équipes, parce qu’elle n’est pas à votre goût.
      Mais, après tout, l’important c’est que cette chanson trouve son public parmi un maximum de monde dans les pays en compétition à l’Eurovision. C’est le pari de la délégation française avec ce titre. Vous avez aussi le droit de ne pas y croire, personne ne dit le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HAUT