logo site eurovision news france pour fond noir
Trophée Eurovision Israël

Vers un retrait ou une disqualification d’Israël de l’Eurovision 2024 ?

Vers un retrait ou une disqualification d’Israël de l’Eurovision 2024 ?

La participation d’Israël à l’Eurovision est le caillou dans la chaussure de l’UER cette année. La politique tente toujours de s’immiscer dans le concours. Voici donc un petit rappel de la problématique qui pourrait entrainer un retrait ou une disqualification d’Israël du concours Eurovision cette année.

L’Eurovision doit rester apolitique

Loin de nous d’entrer dans un débat sur la validité de telle ou telle action politique ou militaire du gouvernement israélien ou de tout gouvernement, ce n’est ni notre rôle, ni notre envie ni notre objet sur Eurovision News France. Concentrons-nous uniquement sur ce qui concerne le concours Eurovision.

Vous le savez, la marque Eurovision ne doit pas être détournée à des fins de propagande politique. Le concours est apolitique et doit le rester, les membres de l’UER participant ne peuvent pas l’ignorer.

Des tenues militaires exposées dans la sélection nationale israelienne 2024

Il y a quelques semaines un clip promotionnel de la chaine Keshet 12 pour le premier épisode de « HaKokhav HaBa (The Next Star) », la sélection nationale d’Israël pour l’Eurovision 2024, promettait que le « programme spécial » contiendrait des connexions et des moments avec des soldats des Forces de défense israéliennes et montrait que certains jurés et candidats apparaissaient vêtus d’uniformes militaires.

Ce clip a déclenché l’ire de bon nombre d’eurofans et de médias spécialisés dans l’Eurovision, comme par exemple nos confrères de Eurovoix. La cause ? on ne sert pas de l’Eurovision ou de sa marque à des fins de propagande ou pour toute promotion de politique gouvernementale. C’est interdit et d’autant plus détestable dans un contexte belliqueux alors même que le concours Eurovision a été créé après la seconde guerre mondiale pour entretenir un lien d’amitié entre les peuples par la musique et pour prôner la paix entre les pays.

Dès lors, nombre de fan-médias de l’Eurovision, comme Eurovision News France, avons décidé de ne pas relayer ou ne pas effectuer un suivi assidu la sélection israélienne cette année.

Les pays nordiques et plusieurs artistes appellent à la disqualification d’Israël

Face aux protestations grandissantes de certains diffuseurs et aux appels au boycott d’Israël ou de retrait de l’Eurovision de certains artistes, l’UER s’était enfin décidé à répondre au journal Het Laatste Nieuws pour donner son positionnement. L’UER n’a pas l’intention d’exclure Israël : “Le Concours Eurovision de la chanson est un concours destiné aux radiodiffuseurs publics de toute l’Europe et du Moyen-Orient. Il s’agit d’un concours pour les radiodiffuseurs – pas pour les gouvernements – et le radiodiffuseur public israélien participe à ce concours depuis 50 ans. L’UER est une organisation dirigée par ses membres. Les organes directeurs de l’UER – dirigés par le Conseil d’administration – représentent les membres. Ces organismes ont évalué la liste des participants et ont décidé que le radiodiffuseur public israélien respectait toutes les règles de concurrence. Avec 36 autres diffuseurs, elle pourra participer au concours l’année prochaine.

Certains font nécessairement référence aux cas d’exclusion du concours suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Mais là, il faut faire une distinction : l’exclusion de la Russie n’est pas directement en lien avec l’action militaire mais en raison de “violations répétées des obligations d’adhésion et des valeurs des médias publics russes“, dont l’obligation d’honnêteté de l’information.

Concernant le cas de la Bielorussie, la chanson présentée en 2021 était clairement de la propagande pro-Loukachenko et portait le titre de “tu dois m’obéir“… Après plusieurs demandes de modification des paroles infructueuses, l’UER a disqualifié la Bielorussie du concours Eurovision, en application du règlement.

KAN annonce qu’Israël se retirera du concours Eurovision 2024 si les paroles de la chanson présentée sont modifiées

Comme pour tout participant, l’UER examine les paroles de chaque chanson destinée à concourir. C’est le cas actuellement de la chanson intitulée “October Rain” présentée par le diffuseur israélien KAN qui semble clairement faire référence aux événements ayant touché le pays en octobre 2023.

Le diffuseur a confirmé sur son site mercredi 21 février que KAN est en dialogue avec l’UER concernant la chanson qui représentera Israël à l’Eurovision. Il convient de noter qu’en ce qui concerne la Société de radiodiffusion israélienne, il n’y a aucune intention de remplacer la chanson. Cela signifie que si elle n’est pas approuvée par l’Union européenne de radiodiffusion, Israël ne pourra pas participer au concours qui aura lieu en Suède en mai.”

L’UER pourrait disqualifier la chanson présentée par Israël pour non respect des règles du concours Eurovision

Une tentative de coup de pression qui semble faire suite à des demandes de modification de paroles provenant de l’UER selon le site YNET: “L’UER envisage de disqualifier la chanson israélienne “October Rain”, au motif qu’elle contient des déclarations politiques

Un porte-parole de l’UER a confirmé au Huffington Post : « L‘UER est actuellement en train d’examiner les paroles, un processus qui est confidentiel entre l’UER et le diffuseur jusqu’à ce qu’une décision finale soit prise. Tous les diffuseurs ont jusqu’au 11 mars pour soumettre officiellement leurs candidatures . Si une chanson est jugée inacceptable pour quelque raison que ce soit, les diffuseurs ont alors la possibilité de soumettre une nouvelle chanson ou de nouvelles paroles, conformément aux règles du concours.

Les antécédents récents de rejet de chanson à l’Eurovision en raison d’irrespect du règlement

Israël se placerait donc dans la même situation que la Bielorussie en 2021 avec le groupe Galasy ZMesta

Galasy ZMesta disqualifié de l’Eurovision en 2021 en raison des paroles politiques de leur chanson

Même situation pour la Géorgie en 2009 où le pays souhaitait envoyer la chanson “We don’t wanna put in” qui se comprenait phonétiquement par “We don’t want Putin” (on ne veut pas de Poutine) alors que le concours se déroulait en plus cette année là à Moscou; La Géorgie avait préférée se retirer plutôt que de modifier les paroles de sa chanson.

En 2015, l’Arménie avait dû changer le titre de sa chanson. A l’origine intitulée “Don’t deny” (ne niez pas), les paroles pouvaient porter un message politique en direction des négationnistes du génocide arménien. Finalement, après le rejet du titre par l’UER, le diffuseur avait modifié le titre en “Face the Shadow” (affronte l’ombre).

Israël participera-t-elle à l’Eurovision 2024 ?

Il faudra donc peut-être attendre la mi-mars pour connaitre un positionnement définitif de l’UER ou du diffuseur israélien sur la participation d’Israël au concours Eurovision 2024.

Pour l’heure, c’est Eden Golan qui est annoncée pour représenter Israël au Concours Eurovision 2024. Elle devrait se produire dans la deuxième moitié de la deuxième demi finale du 9 mai 2024.

eden golan israel 2024
eden golan israel 2024

Israël

à l'Eurovision

première participation

0

dernière participation

0

nombre de participations

0

nombre de victoires

0
Israël a été le premier pays non-européen à participer à l’Eurovision. Le pays peut participer car son diffuseur est un membre actif de l’Union Européenne de Radiodiffusion.
La victoire d’Israël en 1979 a été mémorable : en toute fin des votes des jurys, l’Espagne était en tête du classement avec seulement un point d’avance sur Israël. L’Espagne était également le dernier pays à voter et à donné 10 points à Israël, offrant ainsi la deuxième victoire consécutive au pays. Le titre Hallelujah est devenu un tube.
En 1998, Israël remporte un nouveau trophée grâce à la chanteuse trans Dana International ce qui fait les gros titres de la presse. Le concours connait un vif succès dans la communauté LGBTQ+. Dana International se représentera à l’Eurovision en 2011 mais échouera à se qualifier pour la finale.



Diffuseur

logo kan israel

victoires

Izhar Cohen and the Alphabeta

Abanibi

1978

Milk and Honey

Hallelujah

1979

Dana International

Diva

1998

Netta

Toy

2018

Trophée Eurovision Israël

Eden Golan

Hurricane

2024

Points finale

-

Classement finale

-

Noa Kirel

Unicorn

2023

Points finale

362

Classement finale

03

Michael Ben David

I.M

2022

Points finale

-

Classement finale

-

Eden Alene

Set Me Free

2021

Points finale

93

Classement finale

17

Eden Alene

Feker Libi

2020

Points finale

-

Classement finale

-

Kobi Marimi

Home

2019

Points finale

35

Classement finale

23

Netta

Toy

2018

Points finale

529

Classement finale

1

IMRI

I Feel Alive

2017

Points finale

39

Classement finale

23

Hovi Star

Made Of Stars

2016

Points finale

135

Classement finale

14

Nadav Guedj

Golden Boy

2015

Points finale

97

Classement finale

09

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'accepte les termes et conditions et Privacy Policy.

esclopédia logo blanc
1956
Margot Hielscher telephone

1er accessoire sur scène

C’est la chanteuse et actrice allemande Margot Hielscher qui est la première à introduire un accessoire sur la scène de l’Eurovision durant sa prestation. La chanson s’intitulait “Telefon, Telefon” et elle parlera dans son combiné téléphonique durant la quasi totalité de sa chanson.

A LIRE également

PAYS

error: Copie non autorisée