crédit photo :

Nathalie Guyon

trophée Eurovision France

Eurovision France, c’est vous qui décidez : peut-être pas en 2023

Eurovision France, c’est vous qui décidez : peut-être pas en 2023

Alexandra Redde-Amiel, cheffe de la délégation française à l’Eurovision et Directrice des divertissements à France Télévisions a été interviewée sur SUD RADIO après la victoire de Lissandro pour la France à l’Eurovision Junior.

Sélection interne ou sélection télévisée ?

Interrogée sur le retour de l’émission de sélection française à l’Eurovision “Eurovision France, c’est vous qui décidez !”, Alexandra Redde-Amiel répond :

“On s’est tellement concentré sur cet Eurovision Junior que j’ai travaillé en parallèle sur le grand Eurovision… J’ai plein de belles surprises que je vais vous annoncer, pas tout de suite, mais que je vais vous annoncer bientôt. On a envie de gagner ce grand Eurovision donc en fait il y’a plusieurs hypothèses. Je vais prendre quelques jours de vacances et je pense que ma décision sera prise là.”

Relancée par Gilles Ganzmann : “C’est vous qui allez choisir le candidat français à l’Eurovision ?”, Alexandra Redde-Amiel répond :

“Je ne vous dit rien ! Je ne vous dit rien ! mais ce que j’ai envie surtout que l’on continue à être fiers, que l’on continue à donner à cette belle marque en France un élan et que l’on ne s’arrête pas. …./… Je crois que ce qui est important c’est que, pour que la marque existe, qu’elle soit belle et qu’elle soit aimée, il faut que l’on gagne. On sait très bien qu’à partir du moment où l’on gagne, il y a une mobilisation et donc c’est mon objectif. “

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview sur cette page

esclopédia logo blanc
1956
2004-Ruslana-Ukraine

Une gagnante de l’Eurovision devient députée

L’ukrainienne Ruslana Stepanivna Lyzhychko a remporté l’Eurovision en 2004 pour l’Ukraine avec le titre Wild Dances qui deviendra un tube en Europe.
Elle sera élue députée, en 2006, au parlement ukrainien, après avoir été en pointe dans le mouvement « orange » de démocratisation du pays. Elle sera également l’une des figures de proue des manifestations proeuropéennes de la place Maidan, à Kiev en 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'accepte les termes et conditions et Privacy Policy.

error: Copie non autorisée